Extension de maison : comment réussir sa construction ?

Comment réussir la construction de son extension

 

Différentes raisons peuvent vous amener à vouloir construire une extension de maison. L’arrivée d’un nouvel enfant, le besoin d’un nouveau bureau ou tout simplement, l’envie d’agrandir votre espace de vie. Aujourd’hui, avoir une petite maison n’est plus une fatalité. En s’y prenant de la bonne façon, la construction d’une extension est tout à fait envisageable.
 

Déterminer les réglementations de votre commune applicable aux extensions de maisons

 

Avant d’envisager de demander des devis pour une extension de maison, il faut s’informer sur les règles d’urbanisme de votre commune. Pour cela, il faut prendre connaissance de ces réglementations en consultant le Plan d’Occupation des sols (POS) ou le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de votre zone d’habitation. Ces documents vous fourniront de nombreuses informations nécessaires avant toute construction d’une extension de maison.

 

Déterminer vos besoins, vos envies et le budget de votre extension

 

Si vous souhaitez démarrer la construction d’une extension de maison, vous devez, dans un premier temps, vous interroger sur vos besoins en vous posant les bonnes questions.

Quelles surfaces souhaitez-vous ? Au sol ou en hauteur ? Quelle matière utiliser ?

 

Pour en venir au prix de l’extension, il y a plusieurs facteurs qui entrent en jeu. Il faut prendre en compte l’état de la structure d’origine, les différents types de travaux comme le raccordement électrique, l’eau ou encore, les travaux secondaires (enduits, isolation, revêtement) et le type de matériaux utilisés. Certaines constructions sont beaucoup plus coûteuses que d’autres. C’est le cas de l’extension en surélévation. Dans ce cas il faut ajouter le coût de la logistique. L’aménagement de la structure déjà existante est quant à elle, généralement plus abordable.

Il faudra, bien sûr, prendre en compte le coût des différents professionnels comme un architecte, des experts en géotechnique, etc.
 

Permis de construire une extension ou déclaration préalable de travaux ?

 

Une déclaration préalable aux travaux est généralement suffisante pour une extension allant de 5 à 20 m² de surface de plancher ou d’emprise au sol.

 

Le permis de construire est quant à lui exigible sous plusieurs points :

- s’il y a une modification des structures porteuses ou de la façade,

- s’il y a changement de destination des pièces,

- sur les surfaces de plus de 20 m² ou 40 m² selon les cas

- si au terme de l’extension, la totalité de la construction dépasse 170 m²

 

Il y a une obligation d’avoir recours à un architecte si au terme de la construction, la surface dépasse 170 m². Il est, néanmoins, toujours recommandé d’avoir recours à un architecte pour la construction de l’extension d’une maison même si cela revient plus cher.

 

Une fois que vous aurez constitué le projet architectural, vous pourrez déposer le dossier auprès de votre mairie. 

Dès réception de l’autorisation de construction de l’extension, vous devrez procéder à son affichage. Suite à quoi vous pourrez démarrer les travaux dans un délai de deux mois après l’affichage.

Si tel est votre cas, vous devrez transmettre l’avis du permis de construire à l’architecte.

 

Prendre en compte les différentes contraintes techniques de votre maison

 

Pour une extension horizontale de maison, il est impératif de lancer une étude du sol. Pour cela, il faudra faire appel à un expert en géotechnique.

 

Pour une extension verticale, qu’elle concerne la création d’un étage, d’un sous-sol ou de l’élévation d’un étage, il est nécessaire de faire une vérification des murs et de la fondation pour s’assurer que ceux-ci supporteront le poids ajouté.
 

Les derniers points avant de démarrer la construction de votre extension

 

Maintenant que vous êtes en possessions des autorisations nécessaires et du projet détaillé de l’extension, vous pouvez commencer à démarcher les entreprises de bâtiment. Que ce soient les maçons, les charpentiers, les couvreurs, les peintres et les plombiers, il vous faudra établir plusieurs devis avant de pouvoir les sélectionner.

Il existe aussi des entreprises qui proposent l’extension de votre maison clé en main. Elles généralement plus chères. Si vous optez pour cette solution il est recommandé de faire appel à un maître d’oeuvre indépendant pour le suivi de la réalisation des travaux de l’extension de votre maison.

 

Avant l’ouverture du chantier, vous devez, en tant que maître d’ouvrage, obligatoirement souscrire à une assurance dommage-ouvrage. Cette assurance vous couvre et prend en charge les travaux en cas de malfaçons sur une période de 10 ans après réception.

La construction d’une extension n’est pas toujours une mince affaire et quelquefois plus onéreuse qu’une construction plus classique. Mais en ayant les bons réflexes, et en étudiant bien le projet, vous pourrez aisément aboutir à une belle extension au bon prix.

Dernier conseil : Envisagez aussi de faire appel à un architecte. Certes c’est plus cher mais il apporte certaines garanties. C’est un véritable expert pour organiser au mieux votre chantier d’extension de maison.