Logo scanrenovation
Rechercher...

Les étapes clés pour réussir ses travaux de rénovation

Vous voulez donner une nouvelle jeunesse à votre maison ou à votre appartement. Pour être menée à bien, Une telle entreprise suppose d'importants travaux de rénovation. Il ne faut pas les engager à la légère, mais envisager ce projet avec méthode et procéder par étapes. Ces quelques conseils devraient vous aider à n'en oublier aucune.

Déterminez vos besoins en fonction de votre budget

Avant toute chose, il faut savoir ce que vous voulez rénover dans la maison ou l'appartement. Comptez-vous remplacer les fenêtres, refaire la façade, isoler les combles, ou tout cela à la fois ? Il est donc nécessaire, avant de commencer les travaux, d'en déterminer l'ampleur.

La nature de votre projet dépend en grande partie du budget que vous pourrez lui consacrer. Il est certain que des travaux de rénovation ont un coût notable, qui varie en fonction de leur nature.

Mais ils peuvent aussi, à terme, représenter une source d'économie. Ainsi, des travaux de rénovation énergétique, comme une bonne isolation thermique du logement, peuvent faire baisser la facture de gaz et d'électricité.

Par ailleurs, ces travaux confèrent une plus grande valeur à la maison, que, le cas échéant, vous pourrez vendre ainsi plus cher. De toute façon, n'oubliez pas qu'il existe des aides pour les travaux de rénovation ; ainsi, vous pouvez avoir droit au prêt à taux zéro, à une prime de transition énergétique ou encore à la TVA au taux réduit de 5,5 %.

Faites place nette

Une fois le projet établi et le financement trouvé, vous pouvez passer à la seconde étape. Elle consiste à mettre vos biens à l'abri. En effet, les meubles, les bibelots et autres objets décoratifs peuvent être maculés de poussière et abîmés par des éclats ou des projections de peinture.

Par ailleurs, si vous débarrassez le logement, vous n'aurez pas besoin de protéger votre mobilier et les artisans seront plus à l'aise pour faire les travaux. Et quand ils seront terminés, le ménage sera plus facile à faire.

Vous trouverez sur certains sites des conseils pour désencombrer votre maison. Ils vous recommandent de profiter de l'occasion pour faire un tri. Certains objets peuvent être vendus ou donnés.

Les meubles et tout ce que vous voulez conserver peuvent être placés dans un local que vous aurez réservé à cet usage. Mais vous pouvez aussi louer un garde-meubles pendant la durée des travaux.

Pensez aux formalités

Avant de vous lancer dans les travaux, il faut encore accomplir certaines démarches. Elles dépendent de leur nature. S'ils ne concernent que l'intérieur du logement, et n'entraînent pas son agrandissement, aucune formalité n'est à prévoir.

C'est aussi le cas des petits travaux extérieurs. Mais si vous voulez faire construire un abri de jardin ou un carport dont la surface est comprise entre 5 et 20 m2, il faudra faire une déclaration préalable auprès des services municipaux.

Elle sera également nécessaire si les travaux prévus modifient l'aspect extérieur de la maison. Vous devrez donc accomplir cette démarche si vous changez les fenêtres, la porte ou encore la cheminée. Même chose si vous faites percer une nouvelle ouverture ou modifiez les peintures de la façade ou les matériaux utilisés pour la confection de la toiture par exemple.

Au-delà d'une certaine surface, la surélévation de toiture ne peut pas non plus être entreprise sans faire une déclaration de travaux ou même solliciter un permis de construire.

Prévenez les voisins

Il n'est pas encore temps de débuter les travaux. Avant de les entreprendre, il est conseillé d'avertir vos voisins, ou le syndicat de copropriété si vous habitez un immeuble, de la date à laquelle ils devraient commencer et de la gêne qu'ils pourraient occasionner.

Si elle n'est pas obligatoire, une telle démarche est vivement recommandée. En effet, le chantier peut provoquer des nuisances pour le voisinage. Le bruit et la poussière, notamment, sont de nature à perturber la vie quotidienne de vos voisins.

En les prévenant, suffisamment à l'avance, du début des travaux, vous ne manquerez pas de désamorcer de possibles conflits.

Par ailleurs, vérifiez que ces travaux ne représentent pas un potentiel danger pour vos voisins. Pour vous en assurer, faites venir un huissier et demandez-lui de procéder à une expertise d'ensemble de votre projet.

Choisissez avec soin les artisans

Toutes ces étapes étant franchies, il vous reste à trouver des artisans compétents. En effet, si vos travaux de rénovation ont une certaine ampleur, il vaut mieux vous fier à l'expertise de professionnels qualifiés.

Cette intervention comporte bien des avantages pour vous. Si vous confiez les travaux à des techniciens chevronnés, vous êtes sûr qu'ils seront accomplis dans les règles de l'art.

Par ailleurs, ces artisans ont souscrit une assurance décennale, qui, durant 10 ans, couvre les malfaçons et défauts apparus à l'issue des travaux.

Si vous entreprenez des travaux de rénovation énergétique, il convient de faire appel à des artisans reconnus garants de l'environnement (RGE). Ce label est attribué par les pouvoirs publics aux artisans les plus qualifiés.

Il vous assure de la qualité de leur travail et vous donne accès aux aides de l'État et de ses organismes partenaires. Il y a bien des manières de trouver des artisans compétents : le bouche à oreille, les renseignements pris auprès de votre entourage ou encore les services proposés par des sites spécialisés.

En tous cas, n'hésitez pas à comparer les offres et à demander des devis détaillés.

Ne négligez pas le suivi et la réception des travaux

Une fois les travaux commencés, il faut surveiller le chantier, afin de vérifier qu'il n'y a pas de retard et que tout se passe comme prévu. C'est une tâche assez prenante, qui réclame un œil assez exercé pour pouvoir déceler d'éventuels problèmes.

Mais vous pouvez toujours la déléguer à une entreprise, qui s'assurera de ce contrôle, ou à un architecte. Dans ce cas, il faudra prévoir des frais supplémentaires.

Enfin, quand les travaux sont terminés, vous devez les réceptionner, en tant que maître d'ouvrage. Il faut les passer en revue avec la plus grande vigilance possible.

Si vous constatez des défauts, ou des détails qui ne vous conviennent pas, il faut mentionner ces réserves dans un document spécifique, le procès-verbal de réception. Là encore, le recours à un professionnel peut s'avérer très utile.