Logo scanrenovation
Rechercher...

Comment bien rénover une terrasse en bois ?

terrasse en bois

Avec le temps et le manque d’entretien régulier, votre terrasse en bois peut perdre petit à petit sa belle couleur. Certes, elle n’est plus très esthétique, mais si vous avez pris une excellente essence, elle devrait rester résistante.

Dans ce cas, la rénovation ne devra pas aller jusqu’au remplacement de l’intégralité du revêtement. Faisons le point sur la rénovation de la terrasse en bois dans cet article.

La rénovation par le nettoyage

Si votre terrasse affiche une grise mine, vous pouvez lui donner un bon coup de chiffon pour qu’elle retrouve tout son éclat. Pour ce nettoyage, préparez un mélange d’un litre d’eau chaude et d’une tasse de cristaux de soude.

Utilisez un balai-brosse pour ce nettoyage et n’hésitez pas à frotter régulièrement. Il est également possible d’utiliser de la poudre de percarbonate de soude.

Pour terminer le nettoyage, vous pouvez faire un nettoyage haute pression. Cette dernière étape n’est pas recommandée si le revêtement de la terrasse est en caillebotis ou en lames de bois.

La rénovation par le ponçage

Si le nettoyage n’a eu aucun effet sur votre terrasse, vous pouvez passer au ponçage. C’est une technique efficace, mais vous ne pouvez l’envisager que si les lames de bois de la terrasse sont en bon état.

Par ce ponçage, vous allez faire disparaître toutes les traces de l’ancienne couche de vernis ou de peinture. Après ce ponçage, les lames de bois vont paraître encore plus ternes, mais le travail ne s’arrête pas là. Il faudra appliquer les couches de traitement pour qu’elles retrouvent leur éclat. 

Le ponçage d’une terrasse paraît simple, mais ce n’est pas toujours le cas. L’intervention peut être plus complexe selon l’état des lames. Il est à rappeler qu’avant le ponçage, il faut faire un nettoyage avec un produit adapté.

Si les lames ne sont plus dans un très bon état, on fait un premier ponçage avec un abrasif de grain 40 et on poursuit avec un second ponçage avec un abrasif de grain 80 ou 120.

Les bricoleurs peuvent avoir ce qu’il faut pour faire ce travail eux-mêmes, mais certains outils peuvent accélérer la détérioration des lames en bois.

L’idéal est de faire le travail avec une ponceuse excentrique. Il est aussi à souligner qu’après le ponçage et avant l’application des produits de traitement, il faut passer par le dépoussiérage.

Une couche de dégriseur 

Après le nettoyage, vous pouvez prendre du dégriseur. C’est un produit qui va vous aider à retrouver l’éclat de votre terrasse. Le dégriseur est un produit sous forme de poudre et il faut l’appliquer sur une surface humide.

De ce fait, il faudra passer un coup de balai humide sur la terrasse avant l’application du dégriseur. Vous devez attendre près de 20 minutes avant de rincer avec de l’eau. Pour l’application du dégriseur, référez-vous aux consignes données par le fabricant sur la notice d’utilisation. 

Une couche de saturateur

Si le revêtement en bois commence à prendre une couleur grisâtre, la couche de dégriseur devrait le faire disparaître.

Pour renforcer les effets de ce produit, vous pouvez vous permettre d’appliquer dessus deux ou trois couches de saturateur. Ces dernières vont complètement faire disparaître les taches grises sur le bois et redonner sa belle couleur au bois.

Il est à noter que le saturateur ne convient qu’aux essences de bois exotiques, alors vérifiez bien la nature de votre revêtement avant de l’appliquer.

Pour l’application de ce produit, utilisez un pinceau et mettez la première couche. Attendez quelques heures avant de mettre la seconde couche. Pour ce qui est du temps de pose entre les deux couches, référez-vous aux indications données par le fabricant. 

Une couche d’huile de teck 

Dans l’optique de protéger votre terrasse, vous pouvez aussi mettre une couche d’huile de teck. Il s’agit ici d’un traitement de protection contre les intempéries et le soleil. Cette huile va limiter l’apparition des taches grises sur le revêtement et lui donner un aspect brillant.

La rénovation par le remplacement intégral du revêtement

Si les lames en bois de votre terrasse semblent gonflées ou si elles se décollent, le nettoyage et le ponçage ne seront pas suffisants. Dans ce cas, vous devez penser au remplacement intégral de ce revêtement.

Là, il serait judicieux de faire appel à un professionnel, car il se peut que la structure ne soit pas non plus en bon état et nécessite un remplacement. Pour cette rénovation de la terrasse en bois, le coût va dépendre de l’ampleur et de la nature des travaux.

Si on ne touche pas à la structure, vous devez compter entre 50 et 300 euros le mètre carré pour les lames et le professionnel qui posera ces lames peut vous facturer la main-d’œuvre entre 25 et 90 euros l’heure. 

50 et 300 euros le mètre carré, c’est une grande différence de prix, mais ceci s’explique par la qualité du bois. Si vous n’avez pas un grand budget pour la rénovation de votre terrasse, vous serez obligé de choisir un bois européen comme le pin autoclave qui est proposé entre 25 et 55 euros le mètre carré.

Il est également possible d’opter pour le bois composite qui est vendu entre 30 et 90 euros le mètre carré. Contrairement à ce qu’on croit, le bois composite est très résistant, car dans sa composition, on a des produits antifongiques et des insecticides.

Si votre budget vous le permet, vous pouvez vous tourner vers la collection des bois exotiques qui sont plus originaux et qui sont plus résistants au temps et à l’usure que les bois européens.

Pour les lames en teck, il faudra préparer un budget entre 100 et 300 euros le mètre carré. Dans cet ordre de prix assez élevé, on a aussi l’Ipé et le Wengué qui eux aussi sont bien résistants.

Pour ne pas trop dépenser dans cette rénovation, vous pouvez prendre des lames en Jatoba ou en Bangiraï qui sont vendues entre 50 et 100 euros le mètre carré.