Logo scanrenovation
Rechercher...

Quels sont les travaux éligibles au prêt travaux ?

pret travaux

Pour beaucoup, la rénovation et l’entretien d’un bien immobilier représente une importante somme d’argent. Seulement une partie des propriétaires peuvent financer la réfection de leur logement par leurs propres moyens. Certains travaux sont pourtant essentiels pour préserver la bâtisse et améliorer ses performances énergétiques. Si vous souhaitez entamer un chantier de rénovation de votre logement, sachez que plusieurs dispositifs financiers sont d’ores et déjà déployés pour vous aider à le financer. Nous vous expliquons tout sur les différents types de prêts travaux et sur les travaux qu’ils peuvent financer.

Plusieurs prêts travaux en fonction de vos projets

Comme son nom l'indique, le prêt travaux est un emprunt dédié à l’amélioration de l’habitat. Plafonné à 75 000 euros, il vous permet la modification, la décoration, l’agrandissement ou encore l’amélioration des performances énergétiques de votre logement. Comme tout emprunt bancaire, il permet à celui qui le contracte d’étaler le financement de son projet sur plusieurs mois, voire plusieurs années si cela est nécessaire.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce type de crédit n’est pas uniquement destiné aux propriétaires de biens immobiliers. En effet, en tant que locataire, vous avez peut-être le désir d’améliorer votre logement, tout comme votre bailleur, vous pouvez aussi contracter un emprunt pour réaliser les travaux d’améliorations que vous jugez nécessaires. Cependant, avant de vous lancer dans de grands chantiers, pensez à en parler à votre propriétaire qui jugera si cela altère ou non la qualité de son logement.

Il faut également savoir que nous parlons à tort d’un prêt travaux unique car, comme le liste Selectra Finance il existe sous plusieurs formes. Celui que vous contractez dépendra de votre projet et de l’organisme vers lequel vous vous tournerez. Les plus courants restent tout de même : le prêt affecté, le prêt personnel et le prêt immobilier.

Le prêt affecté

Les personnes désireuses d’entreprendre des travaux dans leur habitation se tourneront en majorité vers le prêt affecté. Dans un premier temps parce que c’est  la première solution que proposent les organismes bancaires et secondement, parce que c’est un des emprunts les plus faciles à contracter. Pour faire simple, le prêt affecté est un crédit à la consommation classique à la différence que, il doit obligatoirement servir à la réalisation de travaux. Pour s’en assurer, l’organisme prêteur pourra vous demander de justifier vos dépenses par des factures ou devis. D’ailleurs il arrive souvent que la banque transfère directement l’argent à l’entreprise chargée des travaux. Si cet emprunt à tout d’un crédit à la consommation, il est pourtant bien plus sécurisant pour l’emprunteur. En effet, si par malheur votre projet devait être annulé, votre emprunt peut être résilié et les sommes déjà versées remboursées.

Le prêt personnel

Si vous souhaitez entreprendre vos travaux vous-mêmes ou ne voulez pas de contrôle sur la dépense de votre emprunt, vous pouvez vous tourner vers un prêt personnel. Lui aussi est un crédit à la consommation mais à la différence de son homologue dédié aux travaux, vous n’aurez aucune preuve à apporter à l’organisme prêteur quant à l’utilisation de votre crédit.

Le prêt immobilier

Si la majorité des personnes optent pour le prêt immobilier pour acquérir un bien immobilier, d’autres s’en servent pour effectuer les travaux d’amélioration de leur maison. Grâce à lui, vous pourrez entretenir, réparer et entretenir votre logement. Cependant, pour y avoir droit, votre organisme bancaire vous demandera de garantir votre emprunt par une hypothèque ou une caution et vous serez dans l’obligation de souscrire une assurance décès. Le prêt immobilier est idéal pour les ménages ayant besoin de disposer d’une forte somme d’argent.  

A lire aussi : investissement immobilier, plutôt ancien ou neuf?

Comment choisir mon prêt travaux ?

 Pour chaque projet il existe une solution de financement adéquate. Si certains souhaitent la liberté d’utiliser leur emprunt comme bon leur semble, d’autres préfèrent réduire le coût de leur crédit quitte à être plus limité en termes de dépenses. Dans tous les cas, il existe une solution pour vous.

Choisir son prêt travaux en fonction de son projet

Esthétisme, praticité, économies d’énergie… Plusieurs raisons peuvent vous pousser à entamer la rénovation de votre logement. Cependant, le choix de votre solution de financement dépendra fortement du projet dans lequel vous vous lancez. En effet, comme nous l’avons vu précédemment certains emprunts pour être contractés nécessitent les preuves de l’avancement de votre projet. D’autres comme le prêt personnel en revanche vous laisse carte blanche quant à l’utilisation des fonds. Si la majorité des travaux d’amélioration sont possibles avec les prêts travaux, d’autres sont exclus. En effet, certains organismes prêteurs refusent notamment que l’argent soit utilisé pour l’amélioration de l’extérieur de votre habitation. Nouvelle clôture, aménagement paysager ou création d’une terrasse ne pourront donc pas être financés par un prêt travaux classique. Ils pourront l’être par contre, si vous vous tournez vers un prêt personnel.

De plus, pour vous tourner vers la meilleure solution de financement, vous devez également prendre en compte le montant des travaux à effectuer. En effet, si vous pouvez facilement emprunter jusqu’à 75 000 euros par le biais d’un prêt affecté, emprunter une telle somme avec un prêt personnel risque de vous coûter cher en intérêt. Pour choisir votre crédit, renseignez-vous sur les taux appliqués et tournez-vous, si vous le pouvez vers celui qui à long terme sera le plus rentable.

Les financement de travaux dédiés à l’amélioration de la performance énergétique

Si la rénovation d’un logement est souvent dédiée à l’esthétisme ou à la praticité, de plus en plus de ménages Français choisissent d’entreprendre des travaux pour augmenter les performances énergétiques de leur logement. En entamant ce type de projet vous agissez en faveur de l’environnement mais pas seulement. En limitant les pertes d’énergies, vous pourrez faire de belles économies grâce à ces rénovations. Si vous souhaitez changer de système de chauffage, refaire l’isolation de votre logement ou entreprendre un projet qui augmente les performances énergétiques de votre maison, sachez qu’il existe des solutions de financement développées par l’État qui, dans certains cas, sont cumulables avec le prêt travaux. Il existe notamment l’éco prêt à taux zéro, les aides de l’Anah ou encore le prêt d’accession sociale.