Logo scanrenovation
Rechercher...

Quel est l'intérêt d’acheter en viager ?

immobilier viager

Le viager est un type d’investissement qui permet à une personne d’acquérir facilement un bien immobilier. Il consiste en la vente d’un bien immobilier en contrepartie d’une rente et d’un capital. Ces derniers sont alors versés au vendeur jusqu’à son décès.

Lorsqu’on évoque le terme ‘’décès’’ on a tendance à croire qu’il s’agit d’une mauvaise affaire, pourtant ce n’est pas le cas. En fait, dans la vente en viager, chacune des parties trouve son compte. D’un côté, le vendeur bénéficie d’une rente à vie, et de l’autre, l’acheteur peut devenir propriétaire d’un bien pour un montant moins important que dans le cas d’une vente classique.

Le viager est une solution que l’on peut recommander à toute personne qui souhaite élargir son patrimoine. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir son fonctionnement ainsi que ses avantages.

Le fonctionnement de l’achat en viager

De nos jours, on retrouve le viager dans la catégorie “achat immobilier”. En effet, le viager est un système de vente qui repose sur la survenance d’un événement futur : le décès du vendeur. C’est cet aléa qui constitue pour certain le « mauvais côté » du viager. Lors de l’acquisition du bien, le vendeur (crédirentier) reçoit de l’acheteur (débirentier), un bouquet. 

Le bouquet renvoie à une fraction du prix de vente du bien. Le futur propriétaire s’engage également à verser une rente à son vendeur jusqu’au décès de celui-ci.

L’acquéreur devient propriétaire au moment de la conclusion de la vente. Sauf que, l’entrée dans le logement acheté dépendra du décès du vendeur. Dans ce cas, on tiendra compte du type de viager. Il peut s’agir d’un viager libre ou occupé. 

Le viager libre

Ce type de viager est très rare. Il reste toutefois très intéressant. Dans ce cas de figure, le débirentier dispose immédiatement du bien acheté. De ce fait, il peut décider de le mettre en location ou de l'utiliser pour des besoins d’habitation. Cependant, il faut noter que la contrepartie est souvent plus élevée ici, car la rente est également plus élevée que dans le cas d’un viager occupé.

Le viager occupé

Ce type de viager permet au vendeur de bénéficier du droit d’usage et d’habitation. Le vendeur peut en effet habiter le logement vendu jusqu’à son décès. Il arrive parfois qu’il préfère la réserve d’usufruit. Cette option lui donne la possibilité de louer le bien vendu et d’encaisser le loyer.

Dans les deux cas de figure, l’acheteur doit attendre la mort du vendeur pour entrer en possession du bien immobilier.

Que ce soit en viager libre ou en viager occupé, ce système d’acquisition possède des clauses. Ces dernières protègent essentiellement le crédirentier. Voici quelques clauses rédigées dans un contrat de vente en viager:

Quel est l'intérêt de la vente en viager?

viager

Que vous soyez vendeur ou acheteur, recourir au viager sera toujours intéressant à bien des égards.

Pour le vendeur

Pour le vendeur, le viager permet d’améliorer le niveau de vie. En effet, il permet de bénéficier d’une rente qui est reversée à vie, en conservant la jouissance de votre bien. La vente en viager est de loin plus intéressante qu’une mise en location ou une vente classique. Surtout si vous souhaitez par exemple investir dans les maisons de retraite. 

D’un autre côté, le viager permet au vendeur de bénéficier d’une fiscalité avantageuse:

En un mot, il faut dire que la vente viagère est un moyen très intéressant de se mettre à l’abri du besoin lorsqu’on atteint un certain âge. Les agences immobilières proposent désormais ce mode de vente de biens. D’ailleurs il est conseillé de recourir à ces professionnels. En passant par eux, finance et patrimoine des seniors et retraités sont mieux gérés.

Pour l’acheteur

L’achat en viager permet de devenir propriétaire sans emprunter. Ce système d’achat est donc particulièrement intéressant pour les personnes qui ne peuvent pas bénéficier d’un crédit immobilier. De plus, il permet de constituer un parc immobilier.

On peut comparer le viager à un pari sur la date de décès du vendeur. L’acquéreur peut devenir propriétaire  d’un bien immobilier à un prix largement inférieur à sa valeur réelle. Cela est conditionné par la seule survenance du décès du vendeur.

Les avantages et les inconvénients du viager

Si  de nombreux investisseurs envisagent d’opter pour l’achat en viager, c’est parce que ce système possède de nombreux avantages. Il en est de même pour les vendeurs. Cependant, ce mode de vente présente aussi des inconvénients qu’il faut connaître. 

Les avantages

Pour l’acheteur

Pour le vendeur

Les inconvénients

Pour l’acheteur

Pour le vendeur

Achat en viager : comment sont calculés le bouquet et la rente ?

Pour l’acheteur, l’acquisition en viager peut se traduire par le paiement du bouquet. Le bouquet représente le montant versé au propriétaire au moment de l’acquisition du bien. Contrairement à la rente, il n’est pas obligatoire et est fixé librement entre les parties. En général, le bouquet représente les 30 % de la valeur réelle du logement.

Quant à la rente viagère, son calcul impose la prise en compte de certains facteurs :

Le montant de la rente n’est pas calculé par les parties. Cette charge incombe au notaire, qui intervient dans cette transaction pour éviter une vente trop déséquilibrée.

Les personnes qui peuvent acheter en viager

En principe, les transactions immobilières en viager sont ouvertes à tout le monde. Toutefois, les conditions ci-après doivent être observées :

Pour résumer, l’achat en viager est un excellent moyen de se mettre à l’abri du besoin lorsqu’on atteint un certain âge. Ce système de vente/achat immobilier est intéressant tant pour le vendeur que pour l’acheteur. Le premier bénéficie des rentes mensuelles versées par le second. Celui-ci en retour devient propriétaire du bien une fois le vendeur décédé. Le viager est intéressant tant pour le crédirentier que le débirentier. Toutefois, il faut  dire qu’il l’est beaucoup plus pour le crédirentier, car les clauses de ventes sont généralement en sa faveur.