Faire des économies d'énergie en remplaçant sa chaudière

chaudiere radiateur

Les chaudières sont bien souvent mal entretenues, ce qui engendre une consommation d’énergie plus importante que nécessaire. En effet, mal entretenues, les chaudières consomment davantage qu’elles ne devraient. La faute en incombe à un entretien peu régulier ou mal fait, ou encore à des pièces défectueuses. Dans tous les cas, l’entretien de sa chaudière est un geste simple et économique qui permet de réduire sa consommation d’énergie. Grâce à une maintenance régulière, la chaudière consomme moins et permet donc de faire des économies d’énergie.

Le remplacement de votre chaudière

Les signes pressants

Les chaudières sont comme les voitures, il faut surveiller leur état de santé régulièrement. La visite annuelle obligatoire est un bon moment pour savoir si tout va bien, mais ça ne permet pas d’anticiper un défaut sur le long terme.

Les signes qui doivent amener les clients à penser à un remplacement sont :

  • La chaudière fonctionne mal : si elle a tendance à surchauffer, à perdre de la pression ou à chauffer moins bien qu’avant, c’est qu’elle a besoin d’entretien.
  • La chaudière est vieille : la plupart des chaudières de plus de 20 ans ont perdu de leurs performances, sont bruyantes et émettent beaucoup de gaz polluants. Il est judicieux de les remplacer par des modèles plus efficaces.
  • La chaudière est en mauvais état : si la chaudière est fissurée, usée, ancienne, il est recommandé de penser à la changer.

L’entretien de la chaudière est un travail délicat, qui demande des connaissances et des qualifications. Pour cette raison, nous recommandons de faire appel à un plombier-chauffagiste certifié, et de se protéger en demandant une attestation de réalisation des travaux. 

Les démarches

Le premier travail à faire lorsque l’on souhaite remplacer une chaudière est d’effectuer un diagnostic de performance énergétique. C’est une étude qui permet de savoir si la chaudière est économe en énergie et de savoir quelles sont les économies d’énergie qu’on pourra réaliser. C’est aussi un document qui permet de faire jouer les aides financières.

Le remplacement des chaudières à gaz est réglementé, et doit être réalisé par des professionnels. Ces techniciens sont généralement agréés RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Les astuces pour moins consommer

Parmi les différents modèles de chaudières, les chaudières à condensation et les chaudières à basse température consomment moins que les autres modèles, mais toutes les installations sont différentes et peuvent avoir un impact sur la consommation. L’idéal est de pouvoir contrôler la température de l’eau qui entre dans la chaudière, et de la maintenir à une température constante et optimale.

Pour éviter les surconsommations, il est préférable de choisir un thermostat d’ambiance plutôt qu’un thermostat programmable. Les premiers régulent la température en fonction de l’intérieur de l’appartement, tandis que les seconds sont plus adaptés aux horaires de travail, de pause de midi, d’après-midi, etc.

Pour plus d’efficacité, il est aussi conseillé de régler un thermostat d’ambiance à 19 °C pour les pièces à vivre, 17ºC pour les espaces nuits, et 21ºC pour les salles d’eau.

Les aides pour remplacer sa chaudière

Les installations de chauffage sont les plus consommatrices d’énergie dans le logement, représentant en moyenne 62% de la facture d’énergie du logement. Le remplacement de la chaudière permet de diminuer la consommation d’énergie et de faire des économies. Les aides de l’État peuvent aider à financer cette opération.

Le montant des subventions dépend du modèle de chaudière choisi, des économies d’énergie que l’opération permet de réaliser, ainsi que des revenus du foyer fiscal.

L’installation d’une chaudière à bois, qui permet de consommer une énergie renouvelable, est également éligible aux aides, tout comme les poêles et inserts. 

Autres publications du blog