Logo scanrenovation
Rechercher...

 

Comment agrandir sa maison pour avoir plus d'espace?

Agrandissement maison

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles les gens décident d’agrandir leurs maisons. L’arrivée d’un nouveau membre dans la famille, le besoin d’une nouvelle chambre, un nouveau bureau, l’agrandissement de l’espace de vie et donc la création de nouvelles pièces au sein de la maison. Mais encore, l’agrandissement est souvent utilisé afin d’éviter un déménagement qui coûterait sûrement plus cher, de plus, pourquoi se séparer de sa maison si l’on s’y sent si bien? L’agrandissement d’une maison est de plus en plus récurrent de nos jours. Cependant, cette pratique nécessite un certain investissement en termes de moyens mais également de temps. Ce n’est donc pas l’un des choix les plus faciles à faire quant à des travaux de réhabilitation d’intérieur. 

Les différentes formes d’agrandissement de maison 

Le studio de jardin

Studio jardin

Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe plusieurs moyens d’agrandir une maison et qu’une extension n’est pas toujours la solution. Les avancées techniques permettent aujourd’hui de disposer de différents moyens d’agrandissement de maison. C’est le cas du studio de jardin. Celui-ci est un espace installé dans votre jardin, donc à l’extérieur de chez vous, relié aux différentes installations de votre maison. Le système d’épuration des eaux usées de chez vous, ainsi que le réseau électrique y sont donc liés. Sa superficie ne doit pas dépasser les 20m ² (car au-delà, il s’agira de créer une extension). Le studio de jardin est pratique car il est préfabriqué, il doit cependant être légèrement configuré par des professionnels afin d’être définitivement posé, dans les normes et sans problème technique. La maison de jardin existe sous plusieurs formats. Néanmoins, celui qui reste le plus utilisé est généralement fait à partir de bois, et prend la forme d’un cube. De quoi rester dans une éthique écologique et pratique. Le prix moyen de cet habitat quelque peu commun, surtout en France, s’élève à 30 000€ pour un studio de 18m² vide, et 39 000€ pour la même superficie ici meublée. Quant aux surfaces plus petites, le prix moyen est de 20 000€ pour 15m ². Toutefois, si vous êtes agile de vos mains, vous avez la possibilité de l’installer vous même, ce qui réduirait nettement les coûts apportés lorsqu’un professionnel le fait. Si vous faites le choix d’installer cette petite maison vous-même, le prix s’élèverait à 10 000€ voire 15 000€. De quoi faire réfléchir, surtout si votre agrandissement concerne une chambre ou un bureau. Les 20m ² sembleraient amplement suffisants pour effectuer ce type d’aménagement. 

L’aménagement des combles 

Ensuite, l’agrandissement d’une maison peut passer par l’aménagement des combles. Attention, car plusieurs critères doivent être pris en compte afin de pouvoir effectuer ce type de réhabilitation. Tout d’abord, les combles doivent être en bois ou en métal. La pente du toit doit quant à elle être supérieure à 30° pour un aménagement sans problèmes, les combles peuvent être habitables uniquement si la hauteur sous plafond est supérieure à 180°. L’aménagement des combles peut parfois être de courte durée, cependant elle requiert la plupart du temps des travaux de gros œuvre car le travail de menuiserie y est très conséquent. Comme tout gros travaux de construction, reconstruction, aménagement etc… Il est nécessaire d’en faire part aux services publics, et surtout d’agir légalement et dans les normes, car vous pourrez rapidement être freiné et votre projet ne verra jamais le jour. Si l’aménagement de combles est une pratique que vous prévoyez d’effectuer, renseignez-vous sur les aides et dispositifs existants, qui vous permettraient de bénéficier d’un grand nombre d’avantages. Il existe de nombreux dispositifs concernant la rénovation de vos logements. Si votre logement a été bâti avant 1990, vous pourriez peut-être bénéficier du Prêt Eco à taux zéro, à mettre en place directement avec votre banque. Ensuite, dans une démarche écologique et soucieuse de la planète, les certificats d’économie d’énergie existent et vous permettent de bénéficier d’une prime d’énergie par les professionnels ayant mis en place ce dispositif chez vous. Car aménagement de combles rime avec isolation, le dispositif MaPrimeRenov est une aide financière directe versée en fonction de vos travaux d’isolation réalisés. Celles-ci étant les aides les plus connues, pensez à vous renseigner auprès des professionnels du bâtiment et des banques afin d’en savoir plus. 

La surélévation de maison

Surélévation de maisons

L’ajout d’un étage, ça vous parle? La surélévation de votre maison peut être une solution afin de gagner de l’espace et créer de nouvelles pièces de vie. Il s’agit de créer un nouvel étage entre le dernier niveau de votre maison ainsi que le toit, tout cela dans le but d’agrandir votre habitation et de ne plus s’y sentir étroit. Il ne faut cependant pas confondre la surélévation de votre maison à un rehaussement de toiture qui lui servirait davantage dans des travaux d’aménagement de combles. L’avantage de cette technique de travaux est qu’en plus d’agrandir votre intérieur, vous avez l’opportunité de bénéficier d’un nouveau système d’isolation, et donc faire des économies d’énergie. De plus, votre surface au sol ne sera pas endommagée par votre surélévation de maison puisque ceci se fait à l’intérieur. 

La véranda

Véranda

Il est également possible de mettre en place une véranda, attention si celle-ci dépasse les 20m ², elle devra faire l’objet d’une demande de permis de construire. Il existe de nombreux professionnels spécialisés dans la création de véranda, souvent utilisée pour agrandir mais également pour embellir la maison. Elle apporte beaucoup de lumière et rend la pièce de vie agréable. Cette installation représente souvent un plus, dans la mesure où son installation ne fait que rendre la maison plus belle et accueillante qu'elle ne l’était auparavant. La véranda peut être créée à partir de nombreux matériaux, bois, aluminium, acier etc… Elle est le plus souvent utilisée afin d’aménager un salon d’hiver ou d’été. 

L’extension de maison

Enfin, l’extension de maison. C’est la pratique la plus connue en termes d’agrandissement de maison. Pour commencer, il faut s’assurer que le terrain est constructible. Il y a peu de chances de créer une extension si le terrain est accidenté ou difficile d’accès. Une étude du sol doit donc être obligatoire. Cette pratique a pour but d’ajouter de l’espace à votre maison, en créant de nouvelles pièces, un nouvel étage mais encore la prolongation de l’espace. C’est une opération délicate qui nécessite des travaux de gros œuvres et de maçonnerie car il s’agit parfois, de toucher un mur porteur de la maison, ce qui doit être fait avec grande attention. La création d’une extension représente un rêve pour beaucoup, mais elle peut facilement devenir un cauchemar, dans la mesure où sa législation est très stricte. Assurez-vous donc d’établir toutes les bonnes démarches au préalable, mais également de faire vérifier vos plans auprès de professionnels de la maçonnerie, ou architectes
 

La législation de l’agrandissement des maisons.

Avant d’entamer tous types de travaux, il est important de se renseigner sur les règles mises en place pour opérer en toute légalité. La principale règle à suivre est celle provenant du Plan Local Urbain (PLU) de la ville dont vous êtes résident et où vous voulez faire vos travaux. Il vous est obligatoire de demander ce plan à la mairie avant de débuter vos travaux car elle régit de nombreuses obligations concernant ceux-ci, visant à respecter le cadre de la ville. Ce PLU contient également un Plan d’Occupation des Sols, qui lui vise plus particulièrement les extensions. En outre, il est primordial de savoir si vous êtes situés dans une zone urbaine (ZU), ou non, car une règle nationale s’applique ici. Si vous effectuez des travaux s’élevant à plus de 40m ², il est obligatoire de demander un permis de construire. Cependant, cette règle ne s’applique pas en zone urbaine. En zone urbaine, c’est au dessus de 20m ² que vous devez demander un permis de construire. Si votre agrandissement est inférieur à 20m ², qu’il s’agisse d’une zone urbaine ou non, le résultat est le même: il faut uniquement procéder à une déclaration de travaux auprès de la mairie de votre commune. 

Lorsque vos travaux seront terminés, vous serez également dans l’obligation de déclarer la fin de vos travaux ainsi que la conformité de ceux-ci, grâce au CERFA n°13408*04. 

Aussi, à l’aide des professionnels engagés pour effectuer vos travaux, établissez des recherches sur les normes de construction à respecter, surtout s’il s’agit d’une extension. En effet, la norme RT 212 est obligatoire pour les nouvelles constructions. Cette norme est avant tout écologique. Elle permet de limiter la consommation d’énergie des bâtiments neufs, et de diminuer les rejets de gaz à effet de serre. Cela est supposé engendrer une baisse des factures quotidiennes des ménages français et augmenter leur pouvoir d’achat. Pour finir, si votre surface après ajout d’extension est égale ou supérieure à 150m², l’intervention d’un architecte est obligatoire et celle de la mairie d’autant plus. 

Le coût de l’agrandissement des maisons

 

Le prix est un facteur important dans le choix de votre type d’agrandissement. Il est certain que les travaux ne sont pas moindres et que, par conséquent, la mobilisation de professionnels du bâtiment vous sera très coûteuse. Adaptez l’agrandissement de votre maison à l’espace que vous désirez réellement. Avant de vous engager dans des travaux de gros œuvres, pesez le pour et le contre et réfléchissez au budget dont vous disposez. Pour cela, les professionnels sont à votre écoute afin d’établir différents devis. Vous pourrez par la suite, choisir l’entreprise qui vous paraît la plus avantageuse et commencer vos travaux. Certains professionnels du BTP étant très occupés par divers chantiers, des sites internet spécialisés vous permettent de consulter des devis en ligne, afin de vous faire une idée approximative du montant de vos travaux. Scanrenovation.com est capable de vous aider dans ces démarches. Le site vous propose de consulter de nombreux devis en ligne, et met à disposition différents articles concernant l’univers de l’immobilier de la rénovation d’habitations, vous donnant une idée de ce à quoi vous attendre lorsque vous commencerez vos travaux. 

Afin que vous vous fassiez une petite idée, nous avons établi une liste du prix moyen des travaux en fonction des formes d’agrandissement mentionnés au début de l’article. A noter que les prix varient en fonction des mètres carrés et du type de matériaux que vous allez utiliser pour vos réalisations. 

Pour en savoir plus sur le coût de l'extension de maison vous pouvez consulter notre page dédié : Devis extension maison

L’agrandissement de maison est donc un choix de construction à ne pas prendre à la légère. Il faut prendre un certain temps avant de savoir ce que vous voulez réellement, et quels moyens êtes-vous prêts à investir dans ce projet. Le meilleur conseil que nous pourrions vous donner est d’élaborer de longues recherches concernant la législation de nouveaux travaux auprès des agents administratifs de votre commune, et des devis auprès des différents professionnels du bâtiment. Enfin, si vous en avez l’envie et les moyens, un architecte saura vous aider dans vos démarches, qu’il s’agisse du croquis de l’aménagement de vos désirs, à la réalisation concrète de celui-ci.